ActustupsLe journal El Economista, édition du 27/01/10, rapporte que les importations d'acide phénylacétique, de ses sels et dérivés et de méthylamine ont augmenté "de manière exagérée" au cours des dernières années. Les importations d'acide phénylacétique ont atteint 1094 tonnes entre janvier et octobre 2009, alors qu'en 2006, comme le précise le journal, seulement 27 tonnes avaient été importées légalement dans le pays. En 2004, la Mexique n'importait pas de méthylamine, cependant, à partir de l'année 2005, les achats de cette substance chimique ont progressivement augmenté et ont atteint en 2009 (toujours sur la période de janvier à octobre) 126 tonnes.  

    Suite à l'interdiction d'importer de l'éphédrine ou de la pseudoéphédrine, les cartels de la drogue se sont donc tournés vers d'autres substances chimiques pour fabriquer les drogues de synthèses. Dans le palmarès des produits les plus utilisés par les narcotrafiquants, on retrouve l'acide phénylacétique, le méthylamine, l'acide chlorhydrique et le phosphore rouge. Actu Stups/ El Economista (28/01/2010)